20.11.20 – Commune de St Laurent Rochefort : Soutien pour la réouverture de la section ferroviaire « BOEN-THIERS »

M. le Maire rappelle à l’assemblée la fermeture de la ligne ferroviaire BoënThiers. Cette ligne a été présent pendant 143 ans et a permis de relier les grandes villes que sont Lyon, Saint-Etienne, Thiers et Clermont-Ferrand, cette ligne a toujours eu une haute importance dans le maillage du territoire dans le cadre du challenge mobilité de la région Auvergne Rhône-Alpes, les élus et habitants sont invités à échanger autour des besoins de mobilité.

Ainsi est remontée la nécessité de ré-ouvrir cette transversale la plus courte en reliant les 3 métropoles« LYON-Saint ETIENNE-CLERMONT » et qui permettrait de diviser par 2 les coûts de transport des marchandises et des usagers.

Il propose à l’assemblée de soutenir le projet de réouverture de cette ligne ferroviaire. ·

    • OUÏ cet exposé et après en avoir délibéré le Conseil Municipal, à
      l’unanimité décide d’apporter son soutien à la réouverture de la ligne ferroviaire BO EN-THIERS

Consulter l’intégralité du pdf.

20.11.20 – Commune de Saint-Priest-la-Vêtre : Soutien au projet de ligne ferroviaire entre Boën et Thiers – DE_2020_038

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal de la création d’un collectif en  faveur de la réouverture de la ligne ferroviaire entre Boën et Thiers. Il informe, que les coordinateurs de ce collectif, ont contacté Monsieur le Maire afin de demander le soutien de la commune dans ce projet.

Après délibération, et à la majorité (6 voix pour, 0 voix contre et 2 abstentions), le Conseil Municipal :

    • DECIDE d’apporter son soutien au collectif de réouverture de la ligne ferroviaire entre Boën et Thiers.

Consulter l’intégralité du pdf.

20.11.20 – Commune de Chausseterre – Voeu pour la réouverture de la section « BOEN / THIERS » afin de rétablir la continuité interurbaine ferroviaire « LYON / SAINT-ETIENNE / THIERS / CLERMONT-FERRAND » et maintenir la vitalité du territoire traversé

Les arguments soulevés par le Collectif ferroviaire Clermont-Ferrand Thiers Boen Saint-Etienne Lyon, au sujet de la réouverture de cette transversale la plus courte entre 3 métropoles de la Région que sont Clermont-Ferrand, St Etienne et Lyon, sont portés à la connaissance du Conseil Municipal.

Les enjeux économiques, écologiques et territoriaux nous amènent à soutenir cette démarche dont les objectifs sont :

    • de limiter les coûts de transport des marchandises et des usagers,
    • de maintenir le maillage inter-urbain régional,
    • de favoriser une mobilité durable,
    • et de soutenir la vitalité de ce territoire auquel nous sommes associés.

Ouï cet exposé et après en avoir délibéré, le conseil municipal, à l’unanimité des membres présents,

    • SOUTIEN la démarche engagée par le collectif ferroviaire,
    • DEMANDE au Président de la RégionAuvergne-Rhône-Alpes, que soit rapidement engagée la réouverture du maillon ferroviaire Boen-Thiers existant.

Consulter l’intégralité du pdf.

13.11.20 – Commune de Viscomtat : Soutien au collectif pour la réouverture de la ligne ferroviaire « Boën -Thiers »

Mons ieur le Maire ex plique au Conseil Municipal qu’un collectif s’est créé afin de demander la réouverture de la ligne ferroviaire «Boën-Thiers». En effet, cette ligne ferroviaire renforcerait l’attractivité de notre territoire.

Après en avoir délibéré et à l’ unanimité, le Conseil Municipal soutient ce collectif pour faire rouvrir la ligne ferroviaire « Boën-Thiers».

Consulter l’intégralité du pdf.

06.11.20 – Commune de Champoly : Motion pour la réouverture de la section « BOEN-THIERS »

Motion pour la réouverture de la section « BOEN-THIERS» afin de rétablir la continuité interurbaine ferroviaire « BOEN – THIERS – CLERMONT-FERRAND » et maintenir la vitalité du territoire traversé.

Madame le Maire soumet au conseil municipal la motion suivante:

Pendant 143 ans, le tronçon Boën-sur-Lignon/ Thiers a fait la preuve de son intérêt. Reliant les grandes villes de cet espace devenu notre Région AURA, que sont Lyon, Saint-Etienne, Thiers et Clermont-Ferrand, cette ligne a toujours eu une haute importance dans le maillage du territoire.

A l’ heure où les nécessités écologiques se font jours et où le besoin de penser autrement notre mobilité est de plus en plus présent dans les débats, il nous apparaît impensable que cette continuité ferroviaire ne soit pas respectée dans le contexte où une réflexion est engagée au niveau national pour favoriser la mobilité durable, respectueuse de notre planète !

Cette situation s’avèrerait être un non-sens à l’heure où l’Etat affirme vouloir favoriser aussi le fret ferroviaire au delà du transport des voyageurs.

C’est d’ailleurs dans ce contexte que dans le cadre du challenge mobilité de la région Auvergne Rhône-Alpes, vous avez à juste titre invité élus et habitants à échanger autour des besoins de mobilité …. Ainsi est remontée la nécessité de ré-ouvrir cette transversale la plus courte en reliant les 3 métropoles« LYON-Saint ETIENNE-CLERMONT» et qui permettrait de diviser par 2 les coûts de transport des marchandises et des usagers.

La discontinuité de cette ligne sonnerait sinon comme une rupture volontaire et exprimerait une forme de mépris incompatible avec nos principes républicains vis -à-vis de territoires ruraux qui se sentiraient ainsi abandonnés !

Ce mépris, doublé d’une incohérence incompatible avec certaines affirmations politiques en haut lieu, serait d’autant plus inacceptable que l’infrastructure est bien là, et mérite au plus vite un entretien volontairement oublié depuis plusieurs années.

Le conseil municipal de Champoly, à l’unanimité, demande à Monsieur de président de la Région Auvergne Rhône-Alpes que soit rapidement envisagée la réouverture de ce maillon ferroviaire « BOEN-THIERS », si importante pour la vitalité du territoire concerné et le maillage interurbain de notre grande Région AURA.

Consulter l’intégralité du pdf.

16.10.20 – Communauté de Communes Thiers Dore et Montagne : Ligne SNCF – demande de réouverture du tronçon Thiers – Boën

Depuis le 30 mai 2016, la circulation ferroviaire sur le tronçon Thiers (Puy-de Dôme) – Boën (Loire) de la ligne reliant Clermont-Ferrand à Saint-Etienne a été suspendue en raison de la dégradation de la voie qui « ne permettait plus la circulation en toute sécurité des trains, sauf à réduire la vitesse de manière drastique».

Début novembre 2016, SNCF Réseau prenait la décision de fermer le tronçon Thiers-Boën, considérant cette voie ferrée non prioritaire, tout en privilégiant  un investissement permettant le rétablissement des circulations entre les  gares de Boën et Montbrison.

Depuis, de nombreux usagers, élus locaux, associations et entreprises du territoire du Forez traversé par la ligne ferroviaire, du Puy-de-Dôme comme de la Loire, demandent le rétablissement de cette ligne d’intérêt régional sur les 35 kilomètres restants reliant Thiers à Boën.

La rénovation de cette section permettrait tout d’abord de rétablir une circulation beaucoup plus directe pour le transport de voyageurs entre Clermont-Ferrand et Saint-Etienne, voire Lyon, en renforçant réellement l’attractivité de cette ligne aujourd’hui totalement dévalorisée par le transfert par autocar, l’allongement des durées de transport et la suppression de certains horaires de circulation.

Un retour des circulations directes assurerait également un véritable rôle d’aménagement du territoire et de transport de proximité en reliant notamment directement les bassins d’emploi des villes de Thiers, Noirétable et Montbrison, au coeur de la nouvelle région Auvergne – Rhône-Alpes.

Enfin, une telle réouverture pourrait permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives de transports pour certaines entreprises du territoire.

Aussi, alors que le Gouvernement se félicite de la mise en place de Plans d’actions régionaux de soutien aux petites lignes ferroviaires, il apparaît indispensable que s’engage un programme d’investissement ambitieux pour la restauration des petites lignes, comme le tronçon Thiers – Boën, dont l’intérêt territorial est primordial.

C’est pourquoi le Bureau Communautaire de Thiers Dore et Montagne, à l’unanimité, soutient la réouverture du tronçon Thiers – Boën et l’initiative du collectif de défense de la liaison ferroviaire Thiers-Boën.

Consulter l’intégralité du pdf.

Nos soutiens

La catégorie “nos soutiens” va contenir la liste des communes qui soutiennent le collectif pour une réouverture de la liaison ferroviaire Thiers – Boën.

Prochaine publication prévue le 30/12/20 vers 07h00.