TransportRail : Restaurer la liaison Saint Etienne – Clermont-Ferrand

TransportRail

On pourrait parler de jurisprudence ferroviaire. L’interception d’une liaison  ferroviaire entre des agglomérations de cette taille n’est pas chose courante. C’est pourtant ce qui est arrivé en juin 2016 entre Saint Etienne (404 000 habitants dans la Métropole, assez étendue, dont environ 350 000 habitants dans le coeur d’agglomération) et Clermont-Ferrand (295 000 habitants), quelques mois après la fusion administrative des Régions Auvergne et Rhône-Alpes : finie l’excuse de la divergence entre exécutifs régionaux…
…/…

Lors de la campagne des élections régionales du printemps dernier, la mobilisation d’élus locaux et d’associations a poussé l’exécutif régional à demander la mise à l’étude de la réactivation de la section Boën – Thiers sur laquelle, à défaut de trains, la végétation prend ses droits.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :

Thiers-Boën : le Collectif ferroviaire maintient la pression pour la réouverture en attente d’attribution des études d’avant-projet. #AuvergneRhoneAlpes

DSCN2614Le destin de la section Boën-Thiers de la ligne Saint-Etienne-Clermont-Ferrand reste en suspens au seuil du nouveau mandat du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Le Collectif qui réunit six associations et une série d’élus régionaux, départementaux et municipaux, ainsi que des députés,  travaille d’arrache-pied à l’inscription du projet de rénovation pour réouverture dans le Contrat de plan Etat-Région 2021-2027 ou, autre hypothèse, dans le cadre du plan de relance de l’Etat 2021-2022.

Les élections régionales, tout en ayant largement reconduit la majorité sortante autour de son président Laurent Wauquiez (LR), ont été l’occasion d’un renouvellement du titulaire de la vice-présidence chargée des Transports. A l’élue de Saint-Flour (Cantal) Martine Guibert succède le maire de Vichy (Allier) Frédéric Aguilera. C’est désormais lui qui aura la lourde charge de suivre les dossiers des nombreuses lignes malades ou en sommeil de la partie auvergnate de la région : outre Boën-Thiers, Volvic-Laqueuille-Le Mont-Dore où le reliquat de fret est menacé, les parties auvergnates de Nîmes-Clermont-Ferrand et Béziers-Neussargues, en cours de travaux, l’axe des Puys birégional Volvic-Laqueuille-Ussel neutralisé à l’ouest de Laqueuille, Sain-Bel-Sainte-Foy-Largentière, privée de son trafic fret.
…/…

    • La région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée pour 300.000 euros à cofinancer deux études d’avant-projet
    • Pour une offre voyageurs digne de ce nom entre deux métropoles, avec de potentiels marchés fret
    • 47,17 km envahis par la végétation, un pont endommagé, mais aucun passage à niveau majeur avec l’ex-nationale
    • Attribuer les études d’avant-projet avant septembre 2021
    • Le Collectif consulte les habitants pour faire remonter les besoins

Lire l’intégralité de l’article sur :

La gare de Noirétable débroussaillée : ligne ferroviaire Clermont Fd – Thiers – Boën – St Etienne – Lyon / #AuvergneRhoneAlpes

Une cinquantaine d’usagers armés de serpes, ciseaux et faucilles ont quand même eu du mal à tout nettoyer tant la végétation avait envahie les voies.
 
Un laisser aller de SNCF Réseau, propriétaire des voies, qui, bien décidé à fermer cet axe, un jour de 2016 décida de la « suspendre » prétextant un manque de financement pour son entretien.

On connaît bien ses méthodes, notamment mettre les élus et les collectivités devant le fait accompli.

Depuis, la ligne est abandonnée et le groupe ferroviaire d’état comptait bien la fermer définitivement en juillet prochain. Elle n’a pas vraiment changé d’avis, malgré ses communiqués destinés à calmer les militants du  collectif LeTrain634269 qui enchaînent les rendez-vous de protestation et essaient de mobiliser tous les élus du secteur.

Nous verrons la valeur de la parole de SNCF Réseau dans un mois, puisqu’elle refuse d’écrire ses intentions.

…/…

Croyant économiser qq € @SNCFTERAURA @auvergnerhalpes préfère remplacer des TRAINS par des BUS entre #Thiers et Pont-de Dore.

C’est incroyable que cette ligne #SNCF (Clermont Ferrand – St Etienne – Lyon ) soit encore fermée à la circulation… – #AuvergneRhoneAlpes

#Transports – Le collectif ferroviaire qui milite pour la réouverture du tronçon Thiers-Boën lance l’opération « Le train des territoires » – #AuvergneRhoneAlpes

Exclusif : la fameuse recette interne de la #SNCF pour fermer une ligne… du Massif central par exemple

    • Supprimer les services (fermeture des guichets, suppression des fiches-horaires)
    • Supprimer les postes d’agents de sécurité dans les gares pour limiter les points de croisement
    • Désheurer les circulations encore trop fréquentées
    • Mettre en place des ralentissements faute d’entretien courant
    • Placer les technicentres loin du front
    • Limiter drastiquement le nombre de dessertes et créer des sillons horaires épisodiques
    • Fermer la ligne en catimini, officiellement pour raison de sécurité
    • Tronçonner un itinéraire en barreaux indépendants

Lire l’intégralité de l’article sur :

La manifestation du 14 mars à #Thiers, ligne Clermont Ferrand – Thiers – Boën – Saint Etienne – Lyon

Bonne mobilisation ce dimanche matin devant la gare de Thiers (Puy de Dôme) pour réclamer la réouverture de la ligne ferroviaire la plus courte entre Clermont-Ferrand Saint-Etienne et Lyon donc par Thiers et Boën. 3 métropoles des plus importantes dans la région Auvergne Rhône Alpes.
 
Les élus étaient présents à Thiers :

    • Julien Borowczyk, député de Loire
    • Cécile Cukierman, sénatrice et conseillère régionale
    • La présidente de l’association Les Monts qui pétillent
    • …/…

Lire l’intégralité de l’article sur :