L’Etat veut refiler Thiers – Boën aux collectivités locales…

C’est ce que dit en substance la lettre du ministre des transports Djebarri en réponse aux questions de Nathalie Sarles, députée de la Loire il y a de cela quelques jours.

Toute la stratégie de la SNCF et de l’Etat est bien là : faire ouvrir une étude financée entièrement par la région puis avec les nouvelles dispositions de la loi LOM refourguer le tronçon dont on veut se débarrasser aux collectivités locales, communes, communautés de communes, agglos, métropoles, départements et régions.
 
Un schéma de fonctionnement qui garantirait :

    • un déclassement de la ligne définitif et une menace sur sa pérennité,
    • si des liaisons voyageurs arrivent à être organisés, des changements de trains tous les 50 km aux voyageurs sur un parcours d’une heure et quelques,
    • des trains directs impossibles à mettre sur pied,
    • l’avènement d’un train touristique qui seul intéressera les collectivités car plus rentable que du train quotidien,
    •  un très mauvais service pour le voyageur qui veut relier Clermont à Saint-Etienne qui forcément se détournera vers Vichy et Roanne,
    • un massacre de l’axe ferroviaire historique,
    • etc.
       
      SNCF arriverait donc à ses fins et à se débarrasser des lignes soit disant non rentables ou plus simplement qui ne l’intéressent pas. La nouvelle loi LOM le lui permet, une aubaine pour elle.

Lire l’intégralité de l’article sur :

Nous vous attendons nombreux à cet #acte3✊ de mobilisation pour la réouverture de la ligne Clermont/Thiers/Boën/Clermont/Lyon !

Le 14 mars à 10h30 Gare de #Thiers #PuyDeDôme. Serez vous avec nous pour demander ensemble la réouverture rapide de l’axe ferroviaire SNCF #ClermontFerrand #SaintEtienne #Lyon le + rapide entre les 3 métropoles ?

La Région Auvergne-Rhône-Alpes vient au secours de la ligne de train Thiers-Boën

Près de Clermont-Ferrand, la région Auvergne-Rhône-Alpes se déclare favorable au rétablissement de la ligne de train Thiers-Boën. Ses défenseurs soulignent une grande avancée.

La ligne de train régional qui relie Thiers, à côté de Clermont-Ferrand, à Boën (Loire), condamnée à disparaître, vient de gagner un soutien de poids avec la région Auvergne-Rhône-Alpes. Tout s’est joué lors de la dernière assemblée régionale, mardi 23 février 2021.

La vice-présidente en charge des transports, Martine Guibert, a présenté un amendement qui se prononce, au nom de la région, pour « la possibilité de rétablir cette continuité ferroviaire entre Boën et Thiers ».

Amendement voté à l’unanimité

L’amendement a été voté à l’unanimité des groupes politiques de la collectivité locale. Il rappelle par ailleurs que ce segment de ligne a été suspendu par SNCF Réseau en 2016 pour des raisons de sécurité.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :

Réouverture de la ligne #ClermontFd #Thiers #Boën #StEtienne #Lyon : les citoyens s’exprimeront le 14 mars Gare @SNCFTERAURA de Thiers à 10h30

Réouverture de la ligne #ClermontFd #Thiers #Boën #StEtienne #Lyon : la vidéo du vote de l’amendement en séance plénière du conseil régional #auvergnerhalpes


Dimanche 14 Mars 2021 à 10h30 en gare de Thiers (63), les citoyens ont la parole. Venez vous exprimer et montrer votre attachement à la ligne Clermont Ferrand-Saint Etienne, une ligne structurante de desserte fine de la montagne Thiernoise et bien au-delà reliant 2 grandes Métropoles de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Le train, puissant vecteur d’aménagement du territoire pour 1 million d’habitants.

#AuvergneRhoneAlpes : Adoption au CR @auvergnerhalpes de l’amendement inspiré par @CecileCukierman, demandant à l’Etat et @SNCFReseau de ne pas procéder au déclassement de la ligne #Boën #Thiers et d’en préserver les installations.


Dimanche 14 Mars 2021 à 10h30 en gare de Thiers (63), les citoyens ont la parole. Venez vous exprimer et montrer votre attachement à la ligne Clermont Ferrand-Saint Etienne, une ligne structurante de desserte fine de la montagne Thiernoise et bien au-delà reliant 2 grandes Métropoles de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Le train, puissant vecteur d’aménagement du territoire pour 1 million d’habitants.

 

Réouverture de la ligne Clermont Fd – Thiers – Boën – St Etienne – Lyon : avancée majeure à la région Auvergne Rhône Alpes – #auvergnerhonealpes

Ce que le Collectif letrain634269 a réussi à faire adopter hier en séance plénière du conseil régional AuRA – Auvergne Rhône Alpes est énorme :

    • l’amendement de Martine Guibert, Vice-présidente chargée des transports, directement inspiré de celui de Cécile Cukierman élue communiste et sénatrice de la Loire, a été voté à l’unanimité des groupes politiques présents !

Un fait suffisamment rare à la région Auvergne Rhône Alpes pour que nous le soulignions.
…/…

Martine Guibert présente l’amendement voté :
 

 
“Cet amendement concerne la ligne ferroviaire Boën Thiers donc nous l’avons évoqué dans nos débats successifs. Ce segment de ligne qui relie Thiers à Clermont-Ferrand… pardon qui relie Thiers à Saint-Etienne a été suspendu par SNCF Réseau en 2016 pour des raisons de sécurité, et depuis lors en effet pas de démarche je dirais territoriale. De notre part un plan de sauvetage très ambitieux nous l’avons dit, un plan de sauvetage priorisé et donc aujourd’hui nous portons une attention particulière sur cette ligne dans la mesure où nous avons déjà financé d’autres segments, avec Boën Givors notamment. Donc aujourd’hui nous nous inscrivons dans une continuité ferroviaire de cette ligne, cette ligne qui appartient aux lignes classées UC 7 à 9 mérite en effet un traitement particulier et en tous cas une étude approfondie pour voir quelles peuvent être les perspectives qu’on peut lui donner dans le cadre de cette continuité ferroviaire et d’un projet territorial. Faute d’avoir réalisé les investissements nécessaires, je rappelle que les circulations ferroviaires sont suspendues depuis mi 2016 par SNCF Réseau on le rappelle encore une fois qui est gestionnaire de l’infrastructure nationale, avec propriété de l’Etat, nous souhaitons, Région, que soient étudiée la possibilité de rétablir cette continuité ferroviaire entre Boën et Thiers permettant ainsi en effet de relier deux métropoles Saint-Etienne et Clermont-Ferrand. Donc nous avons demandé à l’Etat et à SNCF Réseau de ne pas procéder au déclassement de cette ligne, d’en préserver les installations, de compléter les accords Etat Région pour la relance du ferroviaire par une étude portant d’une part sur le potentiel réel de fréquentation et d’autre part sur le coût de régénération qui avait été estimé en 2016 à plus de 50 millions d’euros, étude dont la région est prête à prendre en charge le financement à hauteur de 300 000 euros. Donc bien évidemment nous avons besoin aujourd’hui de réactualiser ce diagnostic, ces études, et de travailler en partenariat avec tous les acteurs locaux autour de ce projet, donner un vrai sens je dirais à l’engagement de ces dépenses futures.”

Lire l’intégralité de l’article sur :


Dimanche 14 Mars 2021 à 10h30 en gare de Thiers (63), les citoyens ont la parole. Venez vous exprimer et montrer votre attachement à la ligne Clermont Ferrand-Saint Etienne, une ligne structurante de desserte fine de la montagne Thiernoise et bien au-delà reliant 2 grandes Métropoles de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Le train, puissant vecteur d’aménagement du territoire pour 1 million d’habitants.