JT 19/20 #Auvergne – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes – #SNCF: Le collectif #Thiers – #Boën ne lâche rien.

Manifestation pour la réouverture de la liaison ferroviaire entre Thiers (Puy-de-Dôme) et Saint-Etienne dans la Loire.

Usagers et élus de l’Auvergne et de Rhône-Alpes se sont rassemblés, une nouvelle fois dimanche 31 janvier à Boën dans la Loire pour demander la réouverture de la ligne de train Clermont-Ferrand / Saint-Etienne qui se fait actuellement en bus. Ils dénoncent une incohérence à l’heure de l’écologie.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :

A l’approche des élections régionales, la ligne Clermont-Saint-Étienne devient un enjeu politique.

Environ 300 personnes viennent de manifester ce dimanche devant la gare de Boën-sur-Lignon, dans la Loire, pour demander la remise en service du tronçon ferroviaire reliant Boën-sur-Lignon à Thiers dans le Puy-de-Dôme.Une manifestation marquée par la présence très forte d’élus locaux et régionaux.
…/…

Les précédentes manifestations des partisans de la ligne avaient bien été rejointes par des élus locaux, des municipalités concernées, et départementaux, qu’il s’agisse de députés ou de conseillers départementaux. Cette fois-ci, trois représentants des métropoles reliées par la ligne, à savoir Clermont-Ferrand, Saint-Étienne et Lyon, sont aussi venus apporter leur soutien.
…/…

Les défenseurs de la ligne viennent d’apprendre qu’ils sont invités à parler du maintien de la ligne auprès de la Région, dans la semaine. Une première victoire mais ils ont devant eux un autre défi : faire entrer dans le prochain contrat de plan Etat-région la rénovation de la ligne. Le temps presse : la SNCF doit fermer administrativement le tronçon en juillet 2021, si les investissements ne sont pas décidés.

Lire l’intégralité de l’article sur :

La manifestation pour la réouverture de la liaison ferroviaire entre #Thiers (Puy-de-Dôme) et Saint-Etienne dans la #Loire.

Usagers et élus de l’Auvergne et de Rhône-Alpes se sont rassemblés, une nouvelle fois dimanche 31 janvier à Boën dans la Loire pour demander la réouverture de la ligne de train Clermont-Ferrand / Saint-Etienne qui se fait actuellement en bus. Ils dénoncent une incohérence à l’heure de l’écologie.

    • Les horaires des cars ne sont plus coordonnés avec les trains à Clermont-Ferrand ou à Saint-Etienne, le trajet dure au minimum une fois et demi plus longtemps qu’en train donc la fréquentation a baissé d’au moins 50%“.
    • Le train c’est plus pratique, c’est plus rapide que le car notamment c’est le moins polluant. Tous les territoires devraient avoir la même égalité de traitement“.
    • Clermont est une ville universitaire équivalente à Grenoble, là maintenant il faudrait avoir une voiture pour aller à Clermont. Si on n’est pas capable de remettre en train les petites lignes et les liaisons qui existaient, on a tout faux
      …/…

Karine Legrand co-coordinatrice du collectif ferroviaire Clermont Saint-Etienne lance un appel à la région pour que la ligne bénéficie du prochain plan Etat-Région :

    • C’est un lien entre deux culs-de-sac, en France c’est un cas unique d’avoir 2 tronçons de train qui ne sont pas raccordés par 48 kilomètres. C’est un territoire qui n’a pas de contacts direct avec les métropoles qui l’entourent“.

Lire l’intégralité de l’article sur :

A Boën, près de Saint-Etienne, des usagers manifestent le dimanche 31 janvier 2021 pour la réouverture de la ligne de train Saint-Etienne / Clermont-Ferrand.

Près de Saint-Etienne, à Boën (Loire), des usagers demandent la réouverture de la ligne de train Saint-Etienne/Clermont-Ferrand lors d’une manifestation dimanche 31 janvier 2021. La gare de Boën, dans la Loire, a été l’une des principales victimes en 2016 de l’arrêt de la ligne de train Saint-Etienne / Clermont-Ferrand.

La section de cette ligne comprise entre Boën et Thiers (Puy-de-Dôme) n’est plus desservie que par des bus. Ce qui empêche par exemple de se rendre entre ces deux villes en transport en commun avec des bagages encombrant tels que des vélos.

    • Des usagers orphelins du train
    • Le soutien de nombreux élus
    • …/…

Le collectif d’usagers réclame le retour du train supprimé depuis 2016. 

Lire l’intégralité de l’article sur :

 

Une nouvelle manifestation dimanche pour rouvrir la ligne ferroviaire Boën-Thiers ( #Loire )

Le collectif ferroviaire Clermond-Ferrand-Thiers-Boën-Saint-Etienne-Lyon mobilise à nouveau les défenseurs de cette ligne qui relie la Loire au Puy-de-Dôme. Un rendez-vous est programmé dimanche en gare de Boën à partir de 11 heures.

« Nous avons de plus en plus d’alliés, tant au niveau de la population que des élus. » Par ces mots, Karine Legrand, une des coordinatrices du mouvement qui souhaite la réouverture de la ligne ferroviaire Boën-Thiers, veut mettre une pression supplémentaire sur ceux qui ne vont pas dans ce sens. Par cette action, le collectif souhaite démontrer que le système de bus aujourd’hui en place entre Boën et Thiers n’est pas adapté à un usage quotidien. « Dimanche, nous voulons que les personnes viennent avec des choses encombrantes, précise-t-elle. Et on démontrera qu’il n’est guère possible de voyager en bus avec son vélo. »

Le collectif reçu par la Région la semaine prochaine

…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :

Thiers et Boën : des élus au soutien du tronçon ferroviaire

A l’appel du Train 634269, un collectif qui milite pour la réhabilitation de 35 km de ballast entre Thiers et Boën, plusieurs élus du territoire participeront à un rassemblement organisé ce dimanche 31 janvier, à 11 heures, en gare de Boën.

Après une pétition qui a déjà recolté plus de 1.000 signatures, la mobilisation pour la sauvegarde du tronçon ferroviaire abandonné prend de l’ampleur.

Aussi, plusieurs élus du territoire et des départements limitrophes entendent se mobiliser aux cotés des citoyens et associations du territoire Forézien, “oubliés”, selon eux, du plan de rénovation ferroviaire de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Seul espoir, un investissement
massif de la Région

Lire l’intégralité de l’article sur :

 

En juillet tout sera perdu : leur combat pour sauver 35 km de ballast / Tronçon Thiers-Boën.

Suspendue en 2016, l’exploitation du tronçon Thiers-Boën pourrait être abandonnée à l’été 2021. Un collectif d’élus et citoyens dresse le poing.
Le temps a fait son œuvre. Faute d’entretien, la voie s’est dégradée. La SNCF a suspendu en 2016 l’exploitation de la ligne Clermont-Saint-Étienne dans sa portion médiane. Si 8,3 millions d’euros investis par la Région, l’État et Loire Forez agglomération ont permis de rétablir des rames, courant 2018, entre Montbrison et le Pays d’Astrée, les voyageurs doivent aujourd’hui descendre en gare de Boën et attraper un bus pour retrouver le bercement du rail à Thiers.
Sans doute la ligne est-elle la seule en France à posséder ainsi quatre terminus. Corollaire de cette excentricité : un temps de parcours décuplé (plus de deux heures pour un trajet Montbrison-Clermont). Inadmissible, tance le Train 634.269, collectif né en 2020 pour défendre la transversale la plus courte entre Lyon et Clermont. « Nous défendons un système de mobilité moins coûteux et moins énergivore que la route », avance Karine Legrand, coordinatrice.
Leur cheval de bataille ?
La réouverture de la voie au transport de voyageurs et au fret.

Lionel Suty, il rêvait de devenir cheminot, comme son grand-père.

Il rêvait de devenir cheminot, comme son grand-père. À 48 ans, Lionel Suty ne conduit pas les trains, mais il passe beaucoup de temps à les prendre en photo. Rencontre avec ce collectionneur passionné, et passionnant, installé à Brenat, dans le Puy-de-Dôme.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :


“Le Collectif exprime une reconnaissance toute particulière à Lionel SULTY, en vue de la mobilisation prévue pour le 31 janvier en gare de Boën, La Montagne dresse le portrait d’un passionné du Chemin de Fer”.

24.01.21 – Communiqué de presse

La mobilisation prend de l’ampleur les élus des trois départements se mobilisent au coté des citoyens, associations et élus locaux du territoire Forézien oublié du plan de rénovation ferroviaire de notre région Auvergne Rhône-Alpes.

    • Communiqué de presse au format PDF
%d blogueurs aiment cette page :