COMMUNIQUE DE PRESSE suite à la rencontre Région Auvergne Rhône-alpes – usagers du 18/9/23 à Lyon | @laurentwauquiez @Aguilera_Fred @BFMLyon @tl7loire @hugoclement @Orbimob @TF1 @TF1Info @afpfr #reouverture #ThiersBoën @david_valence @FBAuvergne @Leprogresloire @RadioSCOOPOff @montagnethiers @lamontagne_fr @F3Auvergne @France5tv @lepaysroannais @auvergnerhalpes @CBeaune @Senat @jctissot42 @prefetrhone @Prefet63 @saint_etienne_ @Prefecture42 @JLaGalipote @zoomdici @judith_husson

Suite à la rencontre Région Auvergne Rhône-alpes – usagers du 18/9/23 à Lyon: pour un financement volontariste des “petites lignes” en Région Auvergne Rhône-Alpes

Les représentants des 14 organisations d’usagers d’Auvergne Rhône Alpes ont été reçus ce lundi après-midi par le Vice-président délégué aux transports Frédéric AGUILERA.

Ce qu’il nous a déclaré:

    • La région est scandalisée de la proposition de financement de l’État de 54 Millions d’euros pour les lignes de desserte fines du territoire alors que le besoin pour ne pas fermer ces lignes est de l’ordre de 200 à 300 Millions d’euros. Elle est donc en négociation depuis juin pour obtenir ce financement.
    • La région s’apprête à dépenser 2 Milliards d’euros pour le matériel roulant jusqu’en 2035.
    • La région convient qu’elle n’a pas souhaité communiquer tant que la discussion sur le CPER n’était pas terminée.
    • La région a convenu d’un manque de communication claire sur sa stratégie ferroviaire. Elle compte communiquer son plan d’objectifs en fin d’année après la signature du contrat de plan Etat Région.
    • Que la région refusera les fermetures de lignes.
    • Qu’au vu du niveau de financement demandé à l’État, il n’y aura pas de réouverture de lignes.
    • Que la région nous considère comme des intégristes du train.
    • Que la décarbonation des transports passe par un combiné routes / rail / avion / marche à pied.

Ce à quoi le collectif des 14 organisations d’usagers, qui va en référer aux 51 signataires du vœu, déclare :

    • Observer que la région va se battre pour obtenir un financement de 300 Millions d’euros pour les petites lignes, que nous pouvons comparer aux 1,8 Milliard en région Occitanie.
    • Attendre avec intérêt son plan de mobilité promis avant la fin de l’année.
    • Demander à rencontrer l’État en la personne de la Préfète de région et du Ministre des transports afin qu’il revoit son montant de financement des lignes de desserte fines du territoire.

Nous lui avons fait remarquer :

    • Que plus de 50 collectivités ont adopté et émis le vœu pour une politique volontariste de la région vis à vis du train et de son réseau ferroviaire à l’agonie dans la région.
    • Que les déclarations de l’équipe du président de région M. WAUQUIEZ sur la volonté de non financement de la modernisation et de la réouverture de ces lignes vont à l’encontre de l’intérêt des citoyens et du service au public.
    • Que les habitants et les visiteurs de notre région n’ont pas à faire les frais des positions politiques de la région en ce qui concerne la mobilité du quotidien. Le réseau ferroviaire et ses trains sont un bien commun dont il importe de préserver et améliorer le fonctionnement.
    • Que la faculté de se mouvoir facilement elle-même devrait être l’objet de toute l’attention et devrait constituer la priorité numéro un de la région, autorité organisatrice des transports.
    • Que le service TER devrait constituer l’épine dorsale du réseau de mobilité sur laquelle en complémentarité devrait venir se greffer le réseau bus, tram, etc, et que toute concurrence entre les modes devrait être bannie (au moins ceux dépendant de la région).
    • Que le train devrait être la priorité au vu des bilans carbone des véhicules personnels, des bus et des avions
    • Qu’une politique tarifaire incitative devrait être mise en place.

Contact: voeuferroviairecper23aura@gmail.com

Communiqué en version PDF.


Signataires:


 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : LETRAIN634269 TIRE LA SONETTE D’ALARME. | @laurentwauquiez @FNAUT_fr @fnaut_aura @AutaFnaut @Aguilera_Fred @afpfr #reouverture #ThiersBoën @Elisabeth_Borne @auvergnerhalpes @CBeaune @SteMetropole @prefetrhone @saint_etienne_ @ClermontFd @ClrmntMetropole

La première ministre Elisabeth borne annonçait en mars 2023 un « plan d’avenir pour les transports » de 100 milliards d’euros qui donnait la priorité au ferroviaire. Ce plan d’avenir semble accoucher d’une souris en Région auvergne-Rhône-Alpes. Letrain634269 ne se satisfera pas d’un contrat de Plan État Région 2023 – 2027 pour auvergne-Rhône-Alpes qui n’assure pas la réouverture de la liaison ferroviaire entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne par Boën et Thiers.

Notre communiqué à lire ci-dessous :


Mobilisons-nous toutes et tous pour réparer en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.
Réparons cette fracture territoriale et sociale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun.
Cette véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone doit être au service d’une équité territoriale digne et durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.


Adhérez en ligne : https://www.payasso.fr/letrain634269/adhesion
Faire un don : https://www.payasso.fr/letrain634269/don

Le 07/06/23 – La ligne CLERMONT-FERRAND SAINT-ÉTIENNE évoquée sur France Inter. | @LaTacfi @laurentwauquiez @fnaut_aura @AutaFnaut @Aguilera_Fred @hugoclement @ValentinDesf @afpfr #reouverture #ThiersBoën @Mobilitesmag @david_valence @franceinter @auvergnerhalpes @CBeaune @SteMetropole @saint_etienne_ @ClermontFd @ClrmntMetropole

Lors de l’émission « La Terre au carré » diffusée le mercredi 7 juin 2023 dont le thème était « Le train, vraie solution écolo ? » la ligne Clermont-Ferrand Saint-Étienne a été abordée par l’intermédiaire de Valentin DESFONTAINES  responsable mobilité durable au réseau action climat.

La France vise une baisse des émissions du secteur des transports de 28% d’ici à 2030 et une décarbonation complète pour 2050. Pour répondre à cette ambition, le train semble un élément structurant dans la proposition de transport décarboné.

Quels sont les freins aujourd’hui qui empêchent les français de prendre davantage le train ? Quelles seraient les solutions envisagées pour faciliter l’accès au train et son usage ? Quelques pistes sont d’ores et déjà lancées, un « ticket climat », des TER à 1e et un plan de 100 milliards d’euros pour le transport ferroviaire français.

Le train représente 8 à 20 fois moins d’émission de CO2 que la voiture. Le transport ferroviaire représente 10% du trafic de voyageurs et de marchandises, il n’est responsable que de 1,6% des conso d’énergie et de 0,4% de CO2 des transports.

Le podcast de l’émission  diffusée le 7 juin 2023 :

Le sujet de la ligne Clermont-Ferrand Saint-Étienne est évoqué à partir de la 34ème minute.


Mobilisons-nous toutes et tous pour réparer en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Réparons cette fracture territoriale et sociale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun.

Cette véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone doit être au service d’une équité territoriale digne et durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.


Adhérez en ligne : https://www.payasso.fr/letrain634269/adhesion

Faire un don : https://www.payasso.fr/letrain634269/don

Trois scénarios possibles, pour la réouverture de la ligne Boën-Thiers | @lessor42 @laurentwauquiez @Aguilera_Fred @SNCFReseau @BrunoLeMaire @EmmanuelMacron @TF1Info @afpfr @CeremaCom #reouverture #ThiersBoën @auvergnerhalpes @CBeaune @ChristopheBechu @AndreChassaigne @JPIerre_Taite @SNCFTERAURA

Frédéric Aguilera, vice-président délégué aux transports de la région, a présenté les résultats de deux études réalisées par le Cerema et SNCF Réseau aux collectivités et associations engagées en faveur de la réouverture de la section Boën-sur-Lignon – Thiers.

Selon les études, les tunnels et viaducs sont en bon état, mais la voie ferrée doit être entièrement reprise. Un point de croisement envisagé à Noiretable augmenterait le coût de rénovation de 45 M€.

La réouverture complète de la ligne Boën-Thiers est le scénario le plus coûteux.

Les alternatives incluent le renforcement des TER et des bus entre Boën-sur-Lignon et Thiers, ainsi que la réouverture partielle de la ligne sur environ 5 km entre Thiers et La Monnerie-Saint-Rémy.

La troisième hypothèse, préférée par les associations de riverains et d’usagers, propose une réouverture complète de la ligne avec un train toutes les deux heures sur l’ensemble de l’itinéraire, avec un cadencement toutes les heures sur les tronçons Saint-Etienne-Boën et Clermont-Thiers.

Cependant, la région refuse de s’engager sur un budget estimé entre 115 et 160 M€ pour la réfection de la voie et la remise en état des ouvrages d’art, en attendant de connaître le contenu du CPER Mobilité 2021-2027.

Lire l’intégralité de l’article de Denis Meynard :

Le Ter thiers-Boën coûterait 115 millions d’euros | @laurentwauquiez @FNAUT_fr @fnaut_aura @AutaFnaut @Aguilera_Fred @afpfr @lepays_fr @CeremaCom #reouverture #ThiersBoën @Mobilitesmag @Elisabeth_Borne @F3Auvergne @auvergnerhalpes @CBeaune @SteMetropole @prefetrhone @Prefet63 @saint_etienne_ @Prefecture42 @judith_husson @ClermontFd @ClrmntMetropole

La question de la remise en service de la ligne TER Saint-Étienne-Clermont coupée sur une partie du parcours, on le rappelle, entre Thiers et Boën, se pose.

Le Cérema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) a livré ses conclusions lundi 15 mai à la Région. L’association de défense des usagers était là. Impressions après la réunion. Deux ans qu’ils attendaient les résultats de cette étude. Les membres du train 634269 s’étaient rendus, lundi 15 mai à Lyon, pour écouter les conclusions du Cérema sur le maintien de la ligne Thiers-Boën.
…/…

Lire l’intégralité de l’article :

Thiers – Boën : une option privilégiée pour la reprise du TER Saint-Etienne / Clermont, mais pas encore confirmée | @laurentwauquiez @FNAUT_fr @fnaut_aura @AutaFnaut @Aguilera_Fred @IfSaintEtienne @afpfr @CeremaCom #reouverture #ThiersBoën @Mobilitesmag @Elisabeth_Borne @F3Auvergne @auvergnerhalpes @CBeaune @SteMetropole @prefetrhone @Prefet63 @saint_etienne_ @Prefecture42 @judith_husson @ClermontFd @ClrmntMetropole

L’association Le Train 634269, qui plaide pour la remise en état de la ligne ferroviaire entre Saint-Etienne et Clermont, n’est pas convaincue par l’implication des autorités. La Région Aura a révélé lundi une étude du Cerema qui suggère trois alternatives pour créer une liaison performante entre les deux villes. Cependant, la situation dure depuis 2016, avec 48 km de rails fermés et endommagés entre Boën et Thiers, en attente d’investissements pour reprendre le trafic des trains sur cette section…
…/…

    • Les trains légers ? Pour l’instant, cette technologie est un montage Photoshop. On en est encore à un concours de gadgets surmédiatisé.
      Rouvrir seulement 6 km pour les ajouter au parcours actuel en train coûterait déjà 20 à 30 M € d’investissement. 
    • La dégradation des ouvrages d’art est moins grave que craint. 
    • Il y a encore peu, la moitié des cadres de SNCF réseaux travaillant à Lyon n’étaient même pas au courant sur le fait que 48 km de voies pourrissaient depuis 7 ans entre Boën et Thiers.

Lire l’intégralité de l’article de Xavier Alix

La ligne SNCF Clermont-Saint-Etienne bientôt réouverte ? Les trois scénarios possibles | @laurentwauquiez @FNAUT_fr @fnaut_aura @AutaFnaut @Aguilera_Fred @afpfr @CeremaCom #reouverture #ThiersBoën @Mobilitesmag @Elisabeth_Borne @F3Auvergne @auvergnerhalpes @CBeaune @SteMetropole @prefetrhone @Prefet63 @saint_etienne_ @Prefecture42 @judith_husson @ClermontFd @ClrmntMetropole

Pour relier directement Clermont-Ferrand et Saint-Etienne par le train, une étude a été réalisée sur la réouverture de la ligne SNCF entre Thiers (Puy-de-Dôme) et Boën-sur-Lignon (Loire). La Région ne s’y oppose pas, mais elle demande à l’État de financer la remise à niveau des infrastructures.
…/…

Lire l’article :

La Montagne, les trois scénarios possibles pour remettre la ligne Clermont-Saint-Etienne sur les rails | @lamontagne_fr @laurentwauquiez @Aguilera_Fred @afpfr @CeremaCom #reouverture #ThiersBoën @Mobilitesmag @Elisabeth_Borne @auvergnerhalpes @CBeaune @SteMetropole @prefetrhone @Prefet63 @saint_etienne_ @Prefecture42 @judith_husson @ClermontFd @ClrmntMetropole @villedethiers

La ligne de train qui relie Clermont et Saint-Étienne, deux grandes villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, est coupée depuis 2016 à cause de la dégradation de la section Thiers-Boën. Lundi 15 mai, trois solutions ont été proposées pour améliorer le service.

(DR) Les membres de l’association Letrain634269 ont assisté à la présentation de l’étude financée par le Conseil régional, ce lundi 15 mai à l’hôtel de région de Clermont.

Les voyageurs de train attendent avec impatience le plan de mobilités qui doit être annoncé prochainement par l’État et la Région pour les années 2021-2027. Ce plan, qui a pris beaucoup de retard, devrait définir les projets prioritaires à financer ensemble. Dans le Forez, on souhaite que la remise en état de la ligne Thiers-Boën soit retenue. Cette ligne est très utilisée par les habitants qui font la navette entre Clermont et Thiers ou entre Boën et Saint-Étienne. Mais depuis 2016, ils ne peuvent plus faire le trajet complet en train.
…/…

Les scénarios sont au nombre de trois :

    1. Améliorer la desserte en car
    2. rouvrir la ligne jusqu’à La Monnerie-le-Montel en raison d’un grand nombre d’entreprises du bassin thiernois sur la commune
    3. rouvrir la ligne entièrement.

…/…

Lire l’article de Laurent Bernard

JOURNAL TÉLÉVISÉ 19/20 RHÔNE-ALPES – 15 mai 2023 | @laurentwauquiez @FNAUT_fr @fnaut_aura @AutaFnaut @Aguilera_Fred @afpfr @CeremaCom #reouverture #ThiersBoën @Mobilitesmag @Elisabeth_Borne @F3Auvergne @auvergnerhalpes @CBeaune @SteMetropole @prefetrhone @Prefet63 @saint_etienne_ @Prefecture42 @judith_husson @ClermontFd @ClrmntMetropole

L’association LETRAIN634269 s’est rendu ce lundi 15 mai à la restitution de l’étude commandée par la région Auvergne Rhône-Alpes en mars 2022 à SNCF RÉSEAU et au CEREMA. La partie centrale entre Thiers et Boën-sur-Lignon, en moyenne montagne, est fermée depuis sept ans.

Elle est exploitée aux deux extrémités : Clermont-Ferrand-Thiers à l’ouest, Saint-Etienne-Boën-sur-Lignon à l’est, ce qui ne permet plus la liaison directe entre les deux métropoles.

L’association Le Train 634269 se bat pour obtenir la réouverture des 48 kilomètres du tronçon central. Pas de décisions prises par la région qui rappelle que la balle est dans le camp de l’État.

La Région compte sur le prochain CPER (Contrat de plan État-Région) mobilité pour savoir quelles ambitions seront possibles pour cette ligne. 3 scénarios ont été mis sur la table, parmi ceux-ci le scenario C le moins cher à exploiter qui propose une réouverture complète entre les 2 métropoles et qui remporte l’adhésion des acteurs présents lors de cette réunion avec une offre cadencée aux 2 heures.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.


Adhérez en ligne :

Faire un don :