Le retour du train Saint-Étienne – Clermont-Ferrand : voici pourquoi ça serait une bonne idée – @actu.fr #SNCF #Transport

Fermée en 2016, la ligne de train reliant Saint-Étienne et Clermont-Ferrand pourrait faire son retour. Voici les cinq arguments en faveur d’une future réouverture.

La ligne ferroviaire entre Saint-Étienne et Clermont-Ferrand (145 km) est fermée depuis 2016. « C’est un cas exceptionnel en France, que deux métropoles aussi proches ne soient pas reliées par le train », explique Pierre-Olivier Messner, de l’association LeTrain634269 qui milite pour le retour de cette ligne.

Le train circule toujours sur une partie du tracé, mais seulement entre Clermont-Ferrand et Thiers dans le Puy-de-Dôme et entre Saint-Étienne et Boën dans la Loire.

La mobilisation de cette association a permis d’éviter que la section entre Boën et Thiers (48 km) suspendue depuis mai 2016 au trafic voyageurs par la SNCF ne soit définitivement fermée en juillet 2021.
…/…

Avantage du train par rapport au car :

    • Dessertes des villes intermédiaires avec temps de parcours identique en train contre un trajet direct en car ;
    • Temps de parcours garanti en éliminant les aléas de la circulation routière à l’approche des agglomérations ;
    • Plus de confort (places assises, toilettes, personnes handicapées, poussette) ;
    • Plus de services (vélos, gros bagages) ;
    • Plus de sécurité en cas de neige et verglas entre Boën et Pont-de-Dore qui sont situées sur un parcours en montagne ;
    • Emmener ses animaux de compagnies.
      …/…

Lire l’intégralité de l’article :

La Grande Marche du Train pour la ligne Thiers-Boën, entre Puy-de-Dôme et Loire. @auvergnerhalpes @montagnethiers @lamontagne_fr

La ligne a fermé en juin 2016. Entre Thiers et Boën, les 26 et 27 mars, des marcheurs relieront les 48 km au gré d’une Grande marche du train que l’association Le train 634269 vient de présenter.

Mardi dernier, Jean-Marc Pineau a présenté, à la Maison du Pont à Celles-sur-Durolle, un diaporama illustrant l’état actuel du tronçon de la voie de chemin de fer SNCF, situé entre Thiers et Boën. Les 48 km de rails sont recouverts par la végétation depuis la fermeture de la ligne en juin 2016.

La manifestation La Grande marche du train, organisée par ladite association, se déroulera le week-end des 26 et 27 mars, à travers une douzaine de rassemblements. Deux groupes d’une dizaine de marcheurs partiront respectivement à 11 heures des gares de Clermont-Ferrand et de Saint-Étienne via le train. Un fil rouge qui se poursuivra à pied et « de gare en gare » pour trouver son point d’orgue dimanche après-midi à Noirétable.

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de La Grande Marche du Train avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

La Maison du Pont sera transformée en hôtel de la gare de la ligne SNCF Thiers-Boën…. – Celles-sur-Durolle #AuvergneRhoneAlpes

La clôture de l’exposition « La fin des chemins de traverse ? » sera marquée par un autre événement : la « Grande marche du train » organisée par l’association Le Train 634269. La nuit du 26 au 27 mars, la Maison du Pont sera ainsi transformée en hôtel de la gare pour accueillir un groupe de marcheurs parti de Thiers en début d’après-midi.
…/…

L’événement proposé par l’association Le Train 634269 invite le public à rejoindre les nombreuses manifestations (lecture, bal, fêtes, etc.) qui seront organisées par des associations partenaires tout au long du parcours avec un final l’après-midi du dimanche 27 mars à Noirétable.
…/…

Lire l’intégralité de l’article  :

LE PROGRES : Une nouvelle étape pour le retour de la ligne Boën-Thiers

Désormais regroupés en association, les membres du collectif ferroviaire Clermont-Ferrand, Thiers, Boën, Saint-Étienne, Lyon attendent beaucoup de l’année 2022.

La réouverture complète de la ligne Lyon-Clermont-Ferrand, plus précisément sur le tronçon Boën-Thiers, vient de passer une étape supplémentaire.
…/…

    • « Nous sommes sur une fracture territoriale, estime-t-il. Saint-Etienne et Clermont-Ferrand sont les deux seules métropoles de France à ne pas être reliées par le rail. En toute logique, si nous ne sommes pas capables de rouvrir la liaison Boën-Thiers, il faudra fermer 70 % des lignes existantes en France. »
      …/…

Lire l’intégralité de l’article de Yves Gauthier : 

DOSSIER DE PRESSE du COLLECTIF FERROVIAIRE CLERMONT-FERRAND / THIERS BOEN / SAINT-ETIENNE / LYON – #AuvergneRhoneAlpes

Le transfert sur route de la liaison ferroviaire la plus courte entre les deux métropoles de Saint-Etienne et Clermont-Ferrand est sans doute la décision la plus inique de la hiérarchie ferroviaire française en ce début d’un XXIe siècle qui pourtant en a vu d’autres. Rappelons les faits concernant cette ligne de 145 km qui unit les plaines du Forez (où coule la Loire) et celle de la Limagne (où coule l’Allier), en franchissant la longue barrière des monts du Forez. Le 1er juin 2016, sous prétexte d’une « dilatation des rails » sous l’effet de la chaleur tout trafic était suspendu entre Montbrison, au pied des monts du Forez, et Thiers,
côté Clermont-Ferrand, soit 56 km.
…/…

Consulter le dossier de presse au format pdf.

1. INTRODUCTION – CONTEXTE GENERAL page 3
2. PRESENTATION DU COLLECTIF page 5
3. LES ENJEUX – LES BESOINS – LES SOUTIENS page 6
4. DEGRADATION DE L’OFFRE DEPUIS 1979 page 9
5. L’OFFRE AUTOCAR ACTUELLE page 10
6. AVANTAGES DE L’OFFRE TRAIN SUR L’AUTOCAR page 13
7. OPTIMISATION DU TEMPS DE PARCOURS page 14
8. PROJET DE CADENCEMENT 2007 page 15
9. AMENDEMENT DU 23 FEVRIER 2021 page 16
10. COMMENT LA SNCF DETOURNE L’USAGER DU RAIL page 17
11. FERMETURE DE LIGNE CAR NON RENTABLE ? Page 18
12. ETUDE DE CAS: SCHWEINFURT-ERFURT Page 19
13. UN CAS D’ECOLE: MERANO-MALLES Page 20
14. REGENERATION DE LA LIGNE– COUT Page 21
15. SYNTHESE Page 22
16. LES MEDIAS PARLENT DE NOUS Page 23
17. CONTACT Page 24

Consulter le dossier de presse au format pdf.

Un horizon toujours lointain pour LeTrain634269 / Un train toujours nommé désir ?

Le collectif Le Train 634269 a été créé il y a un an pour demander le retour des  trains entre Clermont-Ferrand et Saint-Etienne, La section entre Thiers et  Boën-sur-Lignon est coupée depuis cinq ans et, pour le moment, une nouvelle  liaison directe entre les deux métropoles reste incertaine.

Administrativement, la ligne existe toujours. Elle porte le numéro 784 000  dans le référenciel de SNCF réseau mais les trains ne circulent plus qu’aux  deux extrémités, entre Saint-Etienne et Boën côté Est, entre Thiers et Clermont-Ferrand côté ouest. La section sinueuse qui traverse le Livradois était à l’agonie avec un seul aller-retour par jour, circulant au ralenti sur une voie en mauvais état. Elle a été fermée il y a cinq ans, le 1er juin 2016.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :

 

Le collectif Thiers-Böen, entre Puy-de-Dôme et Loire, devient une association – #AuvergneRhoneAlpes

Une réunion sur les actions visant à rouvrir la ligne qui dessert le tronçon Thiers-Boën-sur-Lignon s’est tenue en mairie de Noirétable (Loire).

Samedi, le collectif ferroviaire Thiers-Boën avait rendez-vous à la mairie de Noirétable, afin de faire le bilan d’une année de lutte et de manifestations, pour réclamer la réouverture de la ligne qui dessert le tronçon Thiers-Boën-sur-Lignon.

Une vingtaine de personnes ont assisté à la réunion, parmi lesquelles quelques élus (des maires ainsi que le conseiller parlementaire du député de la VIe circonscription de la Loire, Julien Borowczyk), des représentants de syndicats et des usagers. Les responsables du collectif avaient envoyé plus de 150 invitations.

« Indispensable à la vie sociale et économique »
…/…

Les représentants du collectif se sont prononcés à l’unanimité sur le passage du collectif sous statut associatif.
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :

Remettre le tronçon Thiers-Boën sur les rails – Le Semeur Hebdo – #AuvergneRhoneAlpes

Mobilités — Remettre le tronçon Thiers-Boën sur les rails


 

Pourquoi rien n’est encore fait sur la ligne ferroviaire #TER Saint-Étienne-Clermont ? – #AuvergneRhoneAlpes – #SNCF

La ligne TER Saint-Étienne-Clermont ne sera pas déclassée, début juillet, comme le laissait présager la SNCF il y a six mois. Confirmation en a été donnée, le 28 mai, au collectif ferroviaire Clermont-Thiers-Boën-Saint-Étienne-Lyon.

Bien. Quoiqu’insuffisant, estiment les militants. « Un basculement s’est opéré qui ne sera complet que lorsque la régénération du tracé sera inscrite au contrat de plan État-Région », détaille Pierre-Olivier Messner, porte-parole du collectif.

Une étude qui se fait attendre
…/…

Une nouvelle étude des attentes et des points techniques a été demandée par l’exécutif régional (collectivité organisatrice des transports), le 23 février, en assemblée.

Rien, depuis, n’a véritablement bougé. Les usagers rongent leur frein, multipliant les sondages de terrain : à Clermont, Noirétable, Celles-sur-Durolle, Saint-Étienne…

Leur objectif : établir une carte des besoins. « Le débat ne porte pas sur le tronçon Thiers-Boën mais bien sur la ligne Saint-Étienne-Clermont, insiste Pierre-Olivier Messner.
…/…

Lire l’intégralité de l’article de Laetitia Cohendet :

 

La voie ferrée entre #Thiers et “Boën attendra la fin des élections régionales #AuvergneRhoneAlpes

Le collectif ferroviaire Clermont-Ferrand Thiers Boën Saint-Étienne Lyon ne relâche pas la pression pour la réhabilitation du tronçon Boën-Thiers. Tous les candidats aux élections régionales ont été invités à donner leur avis sur la question.
…/…

Les promesses de la Région de diligenter une étude sur la remise en service du tronçon Boën-Thiers de la ligne Clermont-Ferrand / Saint-Étienne avait constitué une étape importante dans la mobilisation engagée par le collectif ferroviaire. Mais depuis cette annonce faite en février, peu de chose ont bougé. « Laurent Wauquiez, le président de la Région, avait indiqué qu’il nous rencontrerait, expliquent les membres. À ce jour, nous ne l’avons toujours pas vu. »
…/…

Source :

%d blogueurs aiment cette page :