SECRETS FERROVIAIRES D’AUVERGNE ET UN PEU AU-DELÀ. Un ouvrage de Véronique BÉNÉ pour redécouvrir l’Auvergne ferroviaire… | #reouverture #ThiersBoën @auvergnerhalpes @SNCFTERAURA @SteMetropole @saint_etienne_ @ClermontFd @ClrmntMetropole @Véronique Béné

Nous mettons à l’honneur le très beau Carnet de voyage de Véronique BÉNÉ « Secrets ferroviaires d’Auvergne et un peu au-delà ». L’auteure qui  a déjà publié Rêveries d’une promeneuse ferroviaire en 2020 sur la magnifique ligne des Cévennes, poursuit ses tribulations poétiques et artistiques parmi les lignes ferroviaires historiques dont le charme et l’intérêt ne sont plus à démontrer en matière de belles rencontres qu’elles soient humaines, paysagères ou patrimoniales.

L’ouvrage fait référence à plusieurs reprises de la ligne Clermont-Ferrand et Saint-Étienne (plus précisément comme rappelé justement la ligne Clermont-Ferrand à Saint-Just-sur-Loire). Ainsi sont dessinées et commentées les gares de Chabreloche et Celles-Sur-Durolle sans oublier l’Hôtel de la Gare bien connu à THIERS chez Toufik.

( Celles-Sur-Durolle )

( Hôtel de la Gare à THIERS chez Toufik )

L’ouvrage a été récompensé Grand prix de la Fondation Michelin aux Rendez-vous du carnet de voyage 2022. Un juste récompense pour la qualité de l’ouvrage et son invitation au  voyage.

Née en 1961, diplômée de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs, Véronique Béné réside sur les rives de la ligne du Cévenol, importante source d’inspiration. Croqueuse infatigable, elle nous entraîne au gré de ses voyages, proches ou lointains, dans des rêveries dont nous avons de la peine à émerger.

Nous remercions l’auteure pour ses références à notre association et le combat que nous menons en faveur de la réouverture de l’axe Clermont-Ferrand et Saint-Étienne.

Pour le commander directement chez l’éditeur :


Mobilisons-nous toutes et tous pour réparer en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Réparons cette fracture territoriale et sociale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun.

Cette véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone doit être au service d’une équité territoriale digne et durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :