09.07.21 – Commune de SAINT-SIXTE – Motion de soutien à la demande de réouverture du tronçon Thiers-Boën.

Le Collectif ferroviaire se félicite du soutien d’une nouvelle commune pour la réouverture du tronçon Thiers Boën.

En effet, le 9 juillet 2021, le conseil municipal de la commune de Saint-Sixte (42) a décidé de soutenir la réouverture du tronçon Thiers – Boën et l’initiative du collectif de défense de la liaison ferroviaire Thiers-Boën.

Le Collectif ferroviaire se félicite de ce soutien et rappelle qu’il s’agit de la vingt-quatrième commune à se positionner en faveur de la réouverture du tronçon.

Dès le début de la mobilisation, les départements de la Loire et du Puy- de Dôme s’étaient positionnés en faveur de la réouverture du tronçon rejoints par les Communautés de communes du Pays d’Urfé, Thiers Dore et Montagne, Entre Dore Et Allier et enfin la Métropole de Clermont-Ferrand soit un total de 76 communes.

La communauté d’agglomération Loire Forez Agglomération a également montré son intérêt pour la réouverture du tronçon.

Le train, colonne vertébrale et puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et puissant levier de la transition écologique.


Depuis le 30 mai 2016, la circulation ferroviaire sur le tronçon Thiers (Puy de Dôme) – Boën (Loire) de la ligne reliant Clermont-Ferrand à Saint-Etienne a été suspendue en raison de la dégradation de la voie qui « ne permettait plus la circulation en toute sécurité des trains, sauf à réduire la vitesse de manière drastique ».

Début novembre 2016, SCNF Réseau prenait la décision de fermer le tronçon ThiersBoën, considérant cette voie ferrée non prioritaire, tout en privilégiant un investissement permettant le rétablissement des circulations entre les gares de Boën et Montbrison.

Depuis, de nombreux usagers, élus locaux, associations et entreprises du territoire du Forez traversé par la ligne ferroviaire, du Puy-de-Dôme comme de la Loire, demandent le rétablissement de cette ligne d’intérêt régional sur les 35 kilomètres reliant Thiers à Boën.

La rénovation de cette section permettrait tout d’abord de rétablir une circulation beaucoup plus directe pour le transport de voyageurs entre Clermont-Ferrand et SaintEtienne, voire Lyon, en renforçant réellement l’attractivité de cette ligne aujourd’hui totalement dévalorisée par le transfert par autocar, l’allongement des durées de transport et la suppression de certains horaires de circulation.

Un retour des circulations directes assurerait également un véritable rôle d’aménagement du territoire et de transport de proximité en reliant notamment directement les bassins d’emploi des villes de Thiers, Noirétable et Montbrison, au coeur de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.

Enfin, une telle réouverture pourrait permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives de transports pour certaines entreprises du territoire.

Aussi, alors que le Gouvernement se félicité de la mise en place de Plans d’actions régionaux de soutien aux petites lignes ferroviaires, il apparaît indispensable que s’engage un programme d’investissement ambitieux pour la restauration des petites lignes, comme le tronçon Thiers-Boën dont l’intérêt territorial est primordial.

Sur proposition de Monsieur le Maire, Le Conseil Municipal, unanime, décide de soutenir la réouverture du tronçon Thiers-Boën et l’initiative du collectif de défense de la ligne ferroviaire Thiers-Boën,

Le Maire, Jean-Maxence DEMONCHY

Consulter l’intégralité du pdf.

Thiers-Boën : le Collectif ferroviaire maintient la pression pour la réouverture en attente d’attribution des études d’avant-projet. #AuvergneRhoneAlpes

DSCN2614Le destin de la section Boën-Thiers de la ligne Saint-Etienne-Clermont-Ferrand reste en suspens au seuil du nouveau mandat du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Le Collectif qui réunit six associations et une série d’élus régionaux, départementaux et municipaux, ainsi que des députés,  travaille d’arrache-pied à l’inscription du projet de rénovation pour réouverture dans le Contrat de plan Etat-Région 2021-2027 ou, autre hypothèse, dans le cadre du plan de relance de l’Etat 2021-2022.

Les élections régionales, tout en ayant largement reconduit la majorité sortante autour de son président Laurent Wauquiez (LR), ont été l’occasion d’un renouvellement du titulaire de la vice-présidence chargée des Transports. A l’élue de Saint-Flour (Cantal) Martine Guibert succède le maire de Vichy (Allier) Frédéric Aguilera. C’est désormais lui qui aura la lourde charge de suivre les dossiers des nombreuses lignes malades ou en sommeil de la partie auvergnate de la région : outre Boën-Thiers, Volvic-Laqueuille-Le Mont-Dore où le reliquat de fret est menacé, les parties auvergnates de Nîmes-Clermont-Ferrand et Béziers-Neussargues, en cours de travaux, l’axe des Puys birégional Volvic-Laqueuille-Ussel neutralisé à l’ouest de Laqueuille, Sain-Bel-Sainte-Foy-Largentière, privée de son trafic fret.
…/…

    • La région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée pour 300.000 euros à cofinancer deux études d’avant-projet
    • Pour une offre voyageurs digne de ce nom entre deux métropoles, avec de potentiels marchés fret
    • 47,17 km envahis par la végétation, un pont endommagé, mais aucun passage à niveau majeur avec l’ex-nationale
    • Attribuer les études d’avant-projet avant septembre 2021
    • Le Collectif consulte les habitants pour faire remonter les besoins

Lire l’intégralité de l’article sur :

Présentation du « Train des territoires » à Celles-sur-Durolle (63) et participation aux ateliers sur les mobilités organisé par les Monts qui pétillent – #AuvergneRhoneAlpes

Présentation du « Train des territoires » auprès des habitants de Celles-sur-Durolle (63) et participation aux ateliers sur les mobilités organisé par les Monts qui pétillent ce dimanche 11 juillet 2021.

L’occasion pour les habitants de venir exprimer leurs attentes autour des mobilités dans le cadre du projet de réouverture de la liaison ferroviaire Clermont-Ferrand Thiers Boën Saint-Etienne Lyon.

Prochain rendez-vous lors du festival des mobilités en septembre aux dates suivantes :

    • Le samedi 25 septembre à Vollore-Montagne (63)
    • Le dimanche 26 septembre à Viscomtat (63)
    • Le lundi 27 septembre à Noirétable (42)

Le train, colonne vertébrale et puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et puissant levier de la transition écologique.

 

 

Réponse de la Présidence de la République.

Voici la première réaction (PDF) de la présidence de la République Française au sujet de la portion de ligne « Boën-Thiers ».

La présidence de la République informe que le plan « France Relance » consacre 4.7 milliards d’euros à la reconquête du ferroviaire.

L’investissement nécessaire pour la réouverture de la liaison ferroviaire Clermont-Ferrand Saint -Etienne par Thiers et Boën représente 1% de cette somme.

Près d’1 million de personnes sont concernées.

Le train, colonne vertébrale et puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et puissant levier de la transition écologique.

15.06.21 – Commune de LEMPTY – Vœu concernant le tronçon ferroviaire Boën-sur-Lignon – Thiers.

Le Collectif ferroviaire se félicite du soutien d’une nouvelle commune pour la réouverture du tronçon Thiers Boën.

En effet, le 15 JUIN 2021, le conseil municipal de la commune de LEMPTY (63) a décidé de soutenir la réouverture du tronçon Thiers – Boën et l’initiative du collectif de défense de la liaison ferroviaire Thiers-Boën.

Le Collectif ferroviaire se félicite de ce soutien et rappelle qu’il s’agit de la vingt-deuxième commune à se positionner en faveur de la réouverture du tronçon.

Dès le début de la mobilisation, les départements de la Loire et du Puy- de Dôme s’étaient positionnés en faveur de la réouverture du tronçon rejoints par les Communautés de communes du Pays d’Urfé, Thiers Dore et Montagne, Entre Dore Et Allier et enfin la Métropole de Clermont-Ferrand soit un total de 66 communes.

Le train, colonne vertébrale et puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et puissant levier de la transition écologique.


Madame le Maire expose le vœu de Mr jean Bartholin, adressé à Mr le président de la Région Auvergne Rhône Alpes et concernant la fermeture envisagée de la ligne ferroviaire Boën-sur-Lignon / Thiers. Une fermeture de la ligne serait envisagée ce qui représenterai selon Mr Bartholin un non sens compte tenu qu’il s’agit du trajet le plus court pour relier les 3 métropoles régionales : Lyon, Saint-Etienne & Lyon, et que l’infrastructure est existante.

Après lecture complète du vœu, Madame le maire demande au conseil de se positionner.

Après délibération le conseil municipal décide par 10 voix pour et une abstention de se prononcer en faveur du vœu.

Consulter l’intégralité du pdf.

Remettre le tronçon Thiers-Boën sur les rails – Le Semeur Hebdo – #AuvergneRhoneAlpes

Mobilités — Remettre le tronçon Thiers-Boën sur les rails


 

Présentation du projet le « Train des territoires » auprès des habitants de Saint-Didier sur Rochefort (42) – #AuvergneRhoneAlpes

Présentation du « Train des territoires » auprès des habitants de Saint-Didier sur Rochefort (42) et participation aux ateliers sur les mobilités organisé par les Monts qui pétillent ce dimanche 4 juillet 2021.

L’occasion pour les habitants de venir exprimer leurs attentes autour des mobilités dans le cadre du projet de réouverture de la liaison ferroviaire Clermont-Ferrand Thiers Boën Saint-Etienne Lyon.

Le train, colonne vertébrale et puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et puissant levier de la transition écologique.

Festival des Mobilités qui pétillent

A l’invitation du de l’invitation de l’association « Les Monts qui Pétillent », le collectif ferroviaire sera présent au Festival des Mobilités qui Pétillent qui se tiendra dans un premier temps à travers 2 journées d’animations aux dates suivantes :

    • Le dimanche 4 juillet 2021 à St Didier sur Rochefort (42)
    • Le dimanche 11 juillet 2021 à Celles-sur-Durolle (63)

Puis, du 25 au 27 septembre 2021 où se tiendra le Festival des Mobilités entre Vollore-Montagne, Viscomtat et Noirétable.

Vous pouvez consulter le flyer de présentation de la manifestation (pdf) ainsi que la présentation détaillée du festival (pdf).

A cette occasion nous présenterons notre opération « Le train des territoires » lancé par notre Collectif début Mai 2021 qui s’intègre complètement dans une nouvelle réflexion autour des enjeux de l’écomobilité et des multimodalités en zone rurale plus particulièrement entre les Monts du Haut-Forez et la montagne thiernoise.

Nous vous invitons également à venir exprimer vos attentes et échanger autour des mobilités dans le cadre du projet de réouverture de la liaison ferroviaire Clermont-Ferrand Thiers Boën Saint-Etienne Lyon

Le 23 février 2021, une première avancée a été obtenue avec le vote à l’unanimité par le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes d’un amendement qui pose les fondations de la réouverture de la ligne Clermont-Ferrand Thiers Boën Saint-Etienne Lyon.

Afin d’abonder dans ce projet de territoire nous vous invitons à vous mobiliser avec nous autour de plusieurs temps forts :

    • Des rencontres avec les citoyens sur les marchés, dans les gares.
    • Un webinaire sur les mobilités autour du train
    • Entretien de la ligne entre Thiers et Boën

Vous êtes habitants de tout âge, étudiants, entrepreneurs, associations, institutions, élus… participez à l’enquête sur les mobilités autour du train en vous rendant sur :

Le train, colonne vertébrale et puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et puissant levier de la transition écologique.