Pour la “transversale la plus courte entre Clermont, Saint-Etienne et Lyon”, les défenseurs de la ligne Thiers-Boën préparent une mobilisation

Désormais constitué, le collectif de défense de la ligne ferroviaire Thiers-Boën (Puy-de-Dôme et Loire) prépare un « happening de mobilisation » dimanche 18 octobre.

La mobilisation pour la réouverture du tronçon de ligne ferroviaire Thiers-Boën s’organise. Après avoir décidé la mise en place d’un collectif, le 25 septembre, en mairie de Noirétable, les défenseurs de la liaison se sont à nouveau réunis, le 10 octobre, à la Maison du Pont à Celles-sur-Durolle, pour la constitution de ce collectif. Une vingtaine de personnes le composent, parmi lesquelles des associations, des élus et des citoyens.
…/…

Lire l’intégralité de l’article de LA MONTAGNE sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *