Le « happening » pour défendre la liaison ferroviaire Thiers Boën mobilise plus d’une centaine de soutiens (Puy-de-Dôme)

Une centaine sur les voies ferrées à Chabreloche (Puy-de-Dôme). Plus de 150 en gare de Noirétable (Loire). La défense de la liaison ferroviaire Thiers-Boën fait le plein de  « voyageurs »…

Certains se sont armés d’un solide sécateur voire d’une faucille… Car, le 18 octobre, cela avait beau être dimanche, il y avait du boulot ! « Voir les voies dans cet état, ça fait bien un peu de la peine, regrette un retraité cheminot. Il faudra refaire la semelle. Maintenant, cela coûtera moins cher de faire du neuf. »
…/…

Lire l’intégralité de l’article de LA MONTAGNE sur :

Une réponse sur “Le « happening » pour défendre la liaison ferroviaire Thiers Boën mobilise plus d’une centaine de soutiens (Puy-de-Dôme)”

Laisser un commentaire