Une grande marche organisée pour la ligne ferroviaire Boën-Thiers. @auvergnerhalpes @laurentwauquiez @JPFarandou @Aguilera_Fred @Leprogresloire

L’association Le Train 634269 a programmé un grand rendez-vous pour le retour de la liaison ferroviaire Clermont-Ferrand/Saint-Etienne. Les 26 et 27 mars, le public est appelé à se réunir dans les gares qui se dressent le long du parcours pour soutenir une initiative qui se veut d’ampleur.

« On espère qu’on pourra réunir un millier de personnes. » Jean-Marc Pineau, qui coordonne cette action d’ampleur pour l’association, se veut résolument optimiste. Les multiples rassemblements qui sont programmés dans les gares durant le prochain week-end mars auront pour but une convergence vers la gare de Noirétable.

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de La Grande Marche du Train avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

[La Grande Marche du Train] 1 jour, une association : l’Étincelle Gourmande #AuvergneRhoneAlpes @letincelle.gourmande

Chaque jour, pendant la semaine qui précédera La Grande Marche du Train, nous avons souhaité mettre à l’honneur les associations partenaires présentes qui accueilleront La Grande Marche du Train le long des gares du parcours entre Thiers et Boën.

Aujourd’hui c’est L’Étincelle Gourmande qui sera chargée de l’animation en gare de Saint-Thurin (42).

Pour en savoir plus sur L’Étincelle Gourmande :

Merci à eux pour leur participation active  au service des territoires !

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de La Grande Marche du Train avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

La Grande Marche du Train pour la ligne Thiers-Boën, entre Puy-de-Dôme et Loire. @auvergnerhalpes @montagnethiers @lamontagne_fr

La ligne a fermé en juin 2016. Entre Thiers et Boën, les 26 et 27 mars, des marcheurs relieront les 48 km au gré d’une Grande marche du train que l’association Le train 634269 vient de présenter.

Mardi dernier, Jean-Marc Pineau a présenté, à la Maison du Pont à Celles-sur-Durolle, un diaporama illustrant l’état actuel du tronçon de la voie de chemin de fer SNCF, situé entre Thiers et Boën. Les 48 km de rails sont recouverts par la végétation depuis la fermeture de la ligne en juin 2016.

La manifestation La Grande marche du train, organisée par ladite association, se déroulera le week-end des 26 et 27 mars, à travers une douzaine de rassemblements. Deux groupes d’une dizaine de marcheurs partiront respectivement à 11 heures des gares de Clermont-Ferrand et de Saint-Étienne via le train. Un fil rouge qui se poursuivra à pied et « de gare en gare » pour trouver son point d’orgue dimanche après-midi à Noirétable.

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de La Grande Marche du Train avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

[La Grande Marche du Train] 1 jour, une association : le Comité des fêtes de Chabreloche. #AuvergneRhoneAlpes @ComitesFetesChabreloche Acc

Chaque jour, pendant la semaine qui précédera La Grande Marche du Train, nous avons souhaité mettre à l’honneur les associations partenaires présentes qui accueilleront La Grande Marche du Train le long des gares du parcours entre Thiers et Boën.

Aujourd’hui c’est le comité des fêtes de Chabreloche qui sera chargé de l’animation en gare de Chabreloche (63).

Pour en savoir plus sur le comité des fêtes de Chabreloche:

Merci à eux pour leur participation active  au service des territoires !

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de La Grande Marche du Train avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

 

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

26 et 27 mars 2022 : La Grande Marche du Train. @auvergnerhalpes @laurentwauquiez @JPFarandou @Aguilera_Fred

( programme au format pdf )

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de “La Grande Marche du Train” avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

Grande marche pour la réouverture de la ligne Thiers Boën 2022. @auvergnerhalpes @laurentwauquiez @JPFarandou @Aguilera_Fred

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de “La Grande Marche du Train” avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

 

« On a de grandes ambitions sur le ferroviaire. » Roch Brancour, vice-président aux Transports de la région des Pays de La Loire (LR). @auvergnerhalpes @laurentwauquiez @JPFarandou @Aguilera_Fred @jacquesblanche5 @EBrussat @rbrancour @C_MORANCAIS

Après avoir évoqué il y a quelques mois l’investissement de plusieurs millions d’euros sur le ferroviaire par la région Grand-Est https://letrain634269.org/la-region-grand-est-investit-plusieurs-millions-deuros-dans-la-reouverture-de-la-ligne-saint-die-epinal-jeanrottner-regiongrandest-auvergnerhalpes-laurentwauquiez-jeancastex/

c’est au tour de la région des Pays de La Loire de signer ce 9 mars 2022 un accord sur les petites lignes de train avec l’État.

« Le but n’est pas tellement de réaliser de nouvelles infrastructures, mais qu’il y ait un train par heure et par sens dans toutes les gares de la région. C’est pour cela qu’on veut ouvrir les lignes à la concurrence » rappelle l’élu LR angevin

Depuis 2016, la région Auvergne-Rhône-Alpes accuse un retard unique en France en terme d’investissements ferroviaire notamment autour de la régénération des petites lignes et de leur réouverture.

L’exemple de Boën-Thiers  (unique en Europe) illustre l’absurdité dans laquellle le président de région s’enferme depuis 2016 prétextant que la régénération et l’entretien de l’infrastructure relève de l’État qui en est propriétaire. Pas faux sur le fond mais dans les faits et c’est la loi les lignes UIC 7 à 9 sont dorénavant prises en charge via les Contrat de Plan État Région (CPER).

La région Auvergne-Rhône-Alpes a pourtant investi plusieurs centaines de millions d’euros sur une infrastructure routière du ressort de l’État de 10 km à raison de 26 millions d’euros le km de route et qui traverse 300 personnes ! En 2016 il fallait 25 millions d’euros de la part de la région (en supposant une répartition 50/50 avec l’État) pour le maintien de la liaison Clermont-Ferrand Saint-Étienne qui concerne 1 million d’habitants alors que nous assistons aujourd’hui à un bouleversement dans le paysage des mobilités, une prise de conscience environnementale et des attentes fortes sur le report modal en faveur du ferroviaire.

Aujourd’hui le président de Région maintient sa position, allant contre le sens de l’histoire, de l’intérêt général et de la dynamique en faveur du ferroviaire aussi bien en France qu’en Europe, délaissant un puissant outil d’aménagement du territoire et arguant que la gestion et l’entretien de l’infrastructure relèvent de l’État et non des régions. De ce fait la région Auvergne-Rhône-Alpes s’isole ainsi de plus en plus des régions voisines qui investissent de plus en plus massivement dans la réouverture des petites lignes avec le concours de l’État.

« Le train sera le mode de transport du 21ème siècle s’il survit au 20ème siècle ». Louis ARMAND, président de la SNCF de 1955 à 1958.

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de “La Grande Marche du Train” avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

[TRIBUNE] Ruralité : “Il est grand temps que l’on mise sur le ferroviaire, l’un des transports d’avenir du XXIe siècle”. @auvergnerhalpes @laurentwauquiez @JPFarandou @Aguilera_Fred

Pour les mondes ruraux, les questions de mobilité sont essentielles. Elles déterminent à la fois la réalisation de l’égalité, la possibilité de travailler, d’accéder à des services publics ou de santé aussi bien qu’aux lieux commerciaux. Entre tous ces lieux on ne compte pas en kilomètres mais quasi systématiquement en dizaines de kilomètres.

Alors que nos métropoles adoptent des politiques visant à réduire drastiquement le trafic automobile, on ne sait par quelle absurdité les mondes ruraux ne bénéficieraient pas d’une révision des politiques de transport les touchant.

Le chemin de fer a contribué pendant toute une époque à aménager le territoire national.

Les liaisons ferroviaires sont essentielles pour faciliter le lien entre les métropoles régionales et les zones rurales, ce qui implique un accès plus grand à certains soins hospitaliers ou aux centres universitaires pour les plus jeunes

Qu’on ne se méprenne pas : si on offre une alternative efficace au tout-automobile et au tout-camion, on donnera aux ménages des marges de manœuvre supplémentaires et on désengorgera des axes hyperfréquentés au bénéfice de la sécurité, de l’environnement et de l’accès plus égalitaire aux services parfois éloignés de dizaines de kilomètres des ruraux concernés.

Retrouver l’article complet sur :

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de “La Grande Marche du Train” avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

Mobilités : Les Territoires Ruraux S’engagent Pour La Mobilité Durable. @auvergnerhalpes @laurentwauquiez @JPFarandou @Aguilera_Fred

Le déséquilibre est majeur entre territoires ruraux et urbains sur les choix des modes de transport à disposition des habitants. Seuls 19% des habitants des communes rurales affirment pouvoir choisir leur mode de transport contre 60% des habitants des agglomérations de +100 000 personnes.

Le Programme Mobili’terre s’attache à promouvoir les solutions existantes et mettra en œuvre des opérations d’accompagnement et de sensibilisation auprès des habitants.

L’article complet à retrouver sur :

MOBILITÉS

Les 26 et 27 mars 2022, un grand rassemblement régional est attendu entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne à l’occasion de “La Grande Marche du Train” avec comme principal temps fort un grand rassemblement devant la gare de Noirétable le dimanche en début d’après-midi.

Mobilisons-nous pour que soit réparée en urgence la plus consternante et absurde suspension ferroviaire française de ce début de 21ème siècle entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne, les deux seules métropoles françaises qui ne soient pas reliées entre elles.

Accompagnons la dynamique et le renouveau en faveur du train en se mobilisant tous pour réparer cette fracture territoriale à l’heure où l’urgence climatique et la complémentarité des bassins de vie sont au cœur des préoccupations de chacun mais également qu’une véritable colonne vertébrale des mobilités bas carbone soit au service du développement durable au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes et qui concerne 1 million d’habitants.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

La Maison du Pont sera transformée en hôtel de la gare de la ligne SNCF Thiers-Boën…. – Celles-sur-Durolle #AuvergneRhoneAlpes

La clôture de l’exposition « La fin des chemins de traverse ? » sera marquée par un autre événement : la « Grande marche du train » organisée par l’association Le Train 634269. La nuit du 26 au 27 mars, la Maison du Pont sera ainsi transformée en hôtel de la gare pour accueillir un groupe de marcheurs parti de Thiers en début d’après-midi.
…/…

L’événement proposé par l’association Le Train 634269 invite le public à rejoindre les nombreuses manifestations (lecture, bal, fêtes, etc.) qui seront organisées par des associations partenaires tout au long du parcours avec un final l’après-midi du dimanche 27 mars à Noirétable.
…/…

Lire l’intégralité de l’article  :

%d blogueurs aiment cette page :