21.12.20 – Commune de Courpière : Motion pour la réouverture de la Section « Boën – Thiers» afin de rétablir la continuité – interurbaine ferroviaire « Lyon – Saint-Etienne – Thiers – Clermont-Ferrand » et maintenir la vitalité du territoire transverse.

Considérant que la loi sur la Nouvelle Organisation du Territoire de la République (NOTRe) du 7 août 2015 a transféré les compétences de transports interurbains (au 1er janvier 2017) et de transports scolaires ( au 1er septembre 201 7) des Départements aux Régions,

Considérant que pendant 143 ans, le tronçon Boën-sur-Lignon/ Thiers a fait la preuve de son intérêt, savoir que reliant les grandes villes de cet espace devenu la Région Auvergne Rhône-Alpes, que sont Lyon, Saint-Etienne, Thiers et Clermont-Ferrand, cette ligne a toujours eu une haute importance dans le maillage du territoire,

Considérant qu’à l’heure où les nécessités écologiques se font jour et où le besoin de penser autrement notre mobilité est de plus en plus présent dans les débats, il apparait impensable que cette continuité ferroviaire ne soit pas respectée dans le contexte où une réflexion est engagée au niveau national pour favoriser la mobilité durable, respectueuse de notre planète,

Considérant que cette situation s’avèrerait être un non-sens à l’heure où l’Etat affirme vouloir aussi le fret ferroviaire au-delà du transport des voyageurs,

Considérant que c’est d’ ailleurs dans ce contexte que dans le cadre du challenge mobilité de la Région Auvergne Rhône-Alpes, qu’ont été à juste titre invités élus et habitants à échanger autour des besoins de mobilité … et qu’ainsi est remontée la nécessité de ré-ouvrir cette transversale la plus courte en reliant Lyon – Thiers – Saint-Etienne – Clermont-Ferrand,

Considérant que cette ré-ouverture permettrait de diviser par deux les coûts de transport des marchandises et usagers,

Considérant que la discontinuité de cette ligne sonnerait comme un abandon des tenitoires ruraux traversés,

Considérant que l’ infrastructure est bien là, et mérite au plus vite un entretien.

Considérant qu’ il importe de solliciter Monsieur Le Président de Région quant à la ré-ouverture rapide de ce maillon ferroviaire « BOËN – THIERS » si importante pour la vitalité du territoire concerné et le maillage interurbain de notre grande Région AURA,

Et vu l’avis de la Commission N°1 « Affaires Générales – Tranquillité – Personnel Communal»,

Ayant entendu l’exposé de son rapporteur,
Le Conseil Municipal,
Après en avoir délibéré,

Vote à l’unanimité (24 voix), et 1 « conseiller municipal, en raison d’un intéressement direct ou indirect, n’ayant pas participé au vote».

    1. Approuve la présente motion.
    2. Donne tous pouvoirs à Madame Le Maire ou à son représentant à prendre toutes les mesures ainsi qu’à signer tous les documents nécessaires à la mise en oeuvre de la présente délibération.

Consulter l’intégralité du pdf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *