19 juillet 2016 [On ressort les dossiers] Episode 8. Laurent WAUQUIEZ s’ENGAGE à trouver une solution pérenne sur la problématique de la “Sainté Clermont”@auvergnerhalpes @laurentwauquiez @PatrickMignola

19 juillet 2016 [On ressort les dossiers] Episode 8. Laurent WAUQUIEZ s’ENGAGE à trouver une solution pérenne sur la problématique de la “Sainté Clermont”

Le début d’année est souvent propice à l’archivage des dossiers, il permet également par la même occasion de se replonger dans les évènements qui ont conduit à la suspension de la section Boën Thiers.

Dans ces archives, nous vous proposerons de nous replonger en 2016, en mettant en ligne quelques publications officielles dont des communiqués de presse, déclarations, articles, courriers et reportages TV de l’époque avec les principaux protagonistes concernés.

La plupart de ces publications sont extraites de la page web de l’ancienne pétition initiée en avril 2016 par Robert REGEFFE actuel 3ème adjoint à la Mairie de Boën.

Nous allons dérouler ici une partie de la chronologie des évènements autour de la suspension du tronçon Thiers Boën fin Mai 2016.

Le 19 juillet 2016  Robert REGEFFE écrit :

Le Président de la Région Auvergne Rhône Alpes, Laurent WAUQUIEZ, a transmis un courrier au Maire de Boën, Pierre-Jean ROCHETTE, dans lequel il exprime son engagement à trouver une solution pérenne sur la problématique de la “Sainté Clermont”.

Il retrace le compte rendu de la séance plénière du 23 Juin 2016, qui a abordé le sujet du transport Réseau ferré dans notre région.

Vous trouverez ci-dessous le courrier et l’extrait de l’intervention de LW le jeudi 23 juin 2016.

En résumé du travail de Patrick MIGNOLA et des alertes d’Éric FOURNIER dans un passé récent, le bilan est accablant et c’est un cadeau empoisonné qui est laissé aux usagers de la SNCF dans notre région.

    • Un rapport de 2005, faisait déjà état de la situation catastrophique du réseau.
    • 35% des lignes secondaires sont menacées de fermeture
    • L’Auvergne a investi dans les infrastructures, pas Rhône Alpes.
    • Réseau Ferré de France a écrit à la région, “que quoi que vous fassiez, même si vous décidez maintenant, la ligne de Boën fermera pour 4 ans au mieux”
    • 139 M€ inscrits au CPER pour rénover les lignes alors que le rapport prévoit 415 M€.
    • Seul la région Alsace Lorraine Champagne Ardenne a une situation aussi catastrophique. ( nous avions ici dans cette rubrique fait état de l’enquête réalisé par “le Poin” sur le sujet).

Méthode pour corriger le tir:

    • Remettre de l’argent sur les lignes ferroviaires
    • Exiger que l’état investisse sur les petites lignes
    • Exiger de Matignon une négociation sur le sujet conjointement avec Philippe RICHERT le Président de région ALCA.

Voilà dans les grandes lignes le compte rendu de ce courrier. Ce dossier est défendu localement par Jean Pierre TAITE et son collaborateur Hervé MAITRE au niveau de la région Auvergne Rhône Alpes

Le travail de fond entrepris depuis quelques semaines sur ce sujet, permet d’imaginer des issues positives, mais cela sera long.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et levier incontournable de la transition écologique et sociale.

Laisser un commentaire

%d