Une étude sur le coût des travaux de la ligne ferroviaire Boën-Thiers

Laurent Wauquiez, président LR de la Région Auvergne Rhône-Alpes, présentera le dossier lors de la prochaine assemblée plénière. De nombreux citoyens et d’élus de tous bords se mobilisent pour la réouverture de ces 50 km de voies ferrées. Coût de l’étude technique : 300 000 euros

Aujourd’hui une forte mobilisation de citoyens, d’élus de tous bords, est en place pour la remise en service du tronçon Boën-Thiers fermé depuis 2016. Qu’elle est la position de la Région ?

« Cette ligne a fermé au début de notre mandat, parce qu’elle était empruntée par trente voyageurs en moyenne par jour. Dès notre arrivée, nous avons demandé à l’État qu’il débloque des crédits pour que cette ligne puisse rouvrir. Nous avons toujours trouvé porte close. Si nous laissons la situation pourrir, on ne pourra plus rien faire parce que le tronçon se dégrade. Ce serait un crève-cœur. Le collectif a aussi interpellé l’État. Il n’est pas entendu. J’ai demandé à Martine Guibert, déléguée aux Transports, de recevoir des représentants du collectif. La rencontre a eu lieu le 2 février ».
…/…

L’objectif est d’inscrire la ligne Boën-Thiers dans ce plan de relance ».
…/…

Lire l’intégralité de l’article sur :

Une réponse sur “Une étude sur le coût des travaux de la ligne ferroviaire Boën-Thiers”

  1. L’ argent prévu pour l’ étude serait mieux placé pour débroussailler la voie. On ferait mieux de faire confiance aux cheminots du terrain que j’ ai côtoyés au cours de ma carrière et qui ont une opinion différente quant au coût annoncé lors de la fermeture de la ligne .
    Cheminot retraité après 38 ans ans de carrière à la SNCF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *