@SNCFReseau et @auvergnerhalpes attentifs aux arguments du Collectif Ferroviaire lors du salon #ORBIMOB organisé à @ClermontFd

Ce sont du moins les impressions qui semblent se dégager après plusieurs interventions remarquées de Karine LEGRAND coordinatrice et porte-parole du Collectif ferroviaire letrain634269 lors des différentes tables rondes organisées ce jeudi 14 octobre 2021 dont celle portant sur les enjeux territoriaux et exemples de projets pilotes en auvergne.

L‘évènement ORBIMOB avec pour thème « Le défi des mobilités territoriales durables ! » s’est déroulé du 11 au 16 octobre et fut organisé par Clermont Auvergne Métropole, soutien depuis le 2 avril 2021 de la réouverture de la ligne ferroviaire Clermont-Ferrand Saint-Etienne Lyon par Boën Thiers.

Le Collectif a pu s’exprimer devant entre autres Thomas ALLARY, Directeur Régional SNCF RESEAU et Marie-Pierre COGNARD, Directrice adjointe des mobilités au Conseil Régional Rhône-Alpes ainsi que Stéphane RODIER Maire de Thiers, Vice-Président du Syndicat Mixte des Transports Urbains du Bassin Thiernois et président du parc naturel régional du Livradois-Forez.

Cela a permis au Collectif d’élargir une fois de plus son audience auprès des différents partenaires présents ce jour et de préciser à Marie-Pierre COGNARD, Directrice adjointe des mobilités au Conseil Régional que le chiffre de 30 voyageurs par jour entre Boën et Thiers est biaisé puisqu’il comptabilisait la fréquentation de cette section au crépuscule de son exploitation ferroviaire début 2016 alors qu’une partie était déjà basculée sur route.

Par ailleurs, la fréquence, de l’ordre d’un train par jour entre Clermont-Ferrand et Saint Etienne à un horaire inadapté était squelettique et que les vitesses avaient dû être réduites (avec un temps de trajet de 3 heures pour relier les 2 métropoles !) car la vitesse au niveau de certains ouvrages était abaissée à 10km/h au lieu de 60 km/h. 30 voyageurs courageux et téméraires !

Le Collectif a également rappelé à la Région et à SNCF RESEAU leurs engagements à rencontrer le Collectif ferroviaire. Un rendez-vous sera-t-il organisé avant l’automne avec le nouvel exécutif et SNCF RESEAU ?

Enfin, SNCF RESEAU est actuellement en train de définir le cahier des charges de l’étude technique commandée par la région. L’étude sur le potentiel réel de fréquentation sera portée par un cabinet d’étude privé.

Le train, colonne vertébrale des mobilités, puissant vecteur d’aménagement du territoire entre Clermont-Ferrand/St Etienne/Lyon, 3 grandes métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et puissant levier de la transition écologique.

Laisser un commentaire

%d