La défense de la liaison ferroviaire Thiers-St-Étienne-Lyon; une pétition, une manifestation à Boën le 31 janvier

Envers et contre tous les aléas liés à la pandémie, le Collectif de défense de la liaison ferroviaire Clermont/Thiers/Boën/Saint-Étienne/Lyon ne lâche rien. Une pétition a déjà rassemblé un millier de signatures. Après Chabreloche dans le Puy-de-Dôme, une nouvelle manifestation se tiendra en gare de Boën, dans la Loire, le 31 janvier.

En dépit de la crise sanitaire, le Collectif de défense de la liaison ferroviaire Clermont/Thiers/Boën/Saint-Étienne/Lyon est toujours à pied d’œuvre.
…/…

Le dimanche 31 janvier dès 11 heures

« Pour faire encore mieux, les gens peuvent se joindre à nous en gare de Boën, dans la Loire, le 31 janvier, à partir de 11 heures avec leur vélo, leur trottinette, leur poussette, des bagages et objets volumineux. »
…/…
Une pétition a déjà rassemblé près d’un millier de signatures.
Elle est disponible dans les commerces de plusieurs communes le long du parcours Thiers – Boën. « On peut également signer celle-ci via Internet sur change.org », précise Pascal Combe, coordinateur du collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *