16.10.20 – Communauté de Communes Thiers Dore et Montagne : Ligne SNCF – demande de réouverture du tronçon Thiers – Boën

Depuis le 30 mai 2016, la circulation ferroviaire sur le tronçon Thiers (Puy-de Dôme) – Boën (Loire) de la ligne reliant Clermont-Ferrand à Saint-Etienne a été suspendue en raison de la dégradation de la voie qui « ne permettait plus la circulation en toute sécurité des trains, sauf à réduire la vitesse de manière drastique».

Début novembre 2016, SNCF Réseau prenait la décision de fermer le tronçon Thiers-Boën, considérant cette voie ferrée non prioritaire, tout en privilégiant  un investissement permettant le rétablissement des circulations entre les  gares de Boën et Montbrison.

Depuis, de nombreux usagers, élus locaux, associations et entreprises du territoire du Forez traversé par la ligne ferroviaire, du Puy-de-Dôme comme de la Loire, demandent le rétablissement de cette ligne d’intérêt régional sur les 35 kilomètres restants reliant Thiers à Boën.

La rénovation de cette section permettrait tout d’abord de rétablir une circulation beaucoup plus directe pour le transport de voyageurs entre Clermont-Ferrand et Saint-Etienne, voire Lyon, en renforçant réellement l’attractivité de cette ligne aujourd’hui totalement dévalorisée par le transfert par autocar, l’allongement des durées de transport et la suppression de certains horaires de circulation.

Un retour des circulations directes assurerait également un véritable rôle d’aménagement du territoire et de transport de proximité en reliant notamment directement les bassins d’emploi des villes de Thiers, Noirétable et Montbrison, au coeur de la nouvelle région Auvergne – Rhône-Alpes.

Enfin, une telle réouverture pourrait permettre d’ouvrir de nouvelles perspectives de transports pour certaines entreprises du territoire.

Aussi, alors que le Gouvernement se félicite de la mise en place de Plans d’actions régionaux de soutien aux petites lignes ferroviaires, il apparaît indispensable que s’engage un programme d’investissement ambitieux pour la restauration des petites lignes, comme le tronçon Thiers – Boën, dont l’intérêt territorial est primordial.

C’est pourquoi le Bureau Communautaire de Thiers Dore et Montagne, à l’unanimité, soutient la réouverture du tronçon Thiers – Boën et l’initiative du collectif de défense de la liaison ferroviaire Thiers-Boën.

Consulter l’intégralité du pdf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *